Les matériaux
La liste des matériaux utilisés pour la mosaïque est longue. En voici un aperçu.



Les pâtes de verre

Les émaux de Briare

Les grès

Opaques ou translucides, nacrées, gemmées, artisanales, elles offrent un choix de couleurs étendu.

Céramique d'émail vitrifié.
Aspect mat ou brillant.
 

Aspect mat, les couleurs rappellent celles des mosaïques antiques.


Les émaux de verre Les smalts Les marbres
Unis ou avec décor, effet de profondeur, effet doré, argenté ou métallisé, la gamme de ces matériaux est vaste. Fabriqués à Venise, ce sont des émaux qui existent dans des centaines de coloris. Roches dures cristallisées, leurs couleurs s'étendent du blanc au noir, en passant par le beige, l'ocre, le rose, le bleu ou le vert.

Le verre Les miroirs, l'ardoise, le granit, les perles, les galets,
Sous la forme de plaque ou de bande, opaque ou translucide, avec des effets de matières, là aussi, le choix est étendu.

les coquillages...







Les outils


La pince japonaise (1)

Ses bords tranchants en carbure de tungstène produisent des découpes nettes et précises. Elle sert à couper des tesselles de grès, les émaux de Briare, de petits morceaux de marbre.

La pince à mollettes (2)

Elle permet de couper sans éclat les pâtes de verre, les miroirs, les smaltes, mais aussi les émaux de Briare, les grès.

La marteline et le tranchet

Ce sont les outils traditionnels du mosaïste. On les utilise pour couper le marbre et les émaux. La marteline est dotée d'une tête arrondie aux extrémités tranchantes renforcées au tungstène pour la coupe des émaux. Le tranchet est encastré dans un billot de bois. La tesselle est placée sur l'arête du tranchet. Le coup de marteline doit être dirigé exactement à cet endroit.
Cette technique de coupe demande de l'entraînement mais elle permet d'obtenir des formes d'une grande précision.



 




Créé avec Créer un site
Créer un site